« Sale pub sexiste »

Quand la désapprobation a l’effet inverse, ou comment attirer l’oeil exactement là où le mécontent ne voudrait pas le voir.

Détail de la dernière campagne publicitaire, pour les sous-vêtements masculins Calvin Klein.

(photographe : Steven Klein)

 

    « Sale pub sexiste »

    Laisser un commentaire

    Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

    *
    *